Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 19:21

Désolé de vous montrer des images aussi sinistres et mêmes à la limité de l'animalité, mais je continue à chercher ces africains super intelligents, chantres du panafricanisme et défenseurs d'une Afrique mature qui sait résoudre ses problèmes.


Je cherche toujours ces africains qui publient tous les jours ici les images de leurs frères et sœurs maltraités en Europe, en Amérique ou encore en Asie.


Je cherche toujours ces africains qui portent tous leurs malheurs actuels, toute leur souffrance sur le présumé oppresseur occidental.


Je cherche toujours ces africains qui ont toujours vu en MUGABE, Paul Biya, BOKASSA, DEBY et autre plaisantin à la tête de leur pays comme des défenseurs d'une Afrique unie.

Je cherche toujours les les protestations de l'Union Africaine sur les massacres qui ont lieu en Afrique du Sud

Je cherche toujours ces musiciens africains qui savent dire "Ayo Africa" pour dénoncer le refus d'un visa, d'une carte de séjour ou tout autre droit de résidence en occident, en Asie....

En République centrafricaine, certains se sont bouffés le nez juste parce un était "SELEKA et l'autre ANTIBALAKA"

 

En République Démocratique du Congo, Il s'entretuent parce que l'un est BANYAMULENGUE et à l'autre ne l'est pas.
Au Rwanda, les populations d'un même pays se sont massacrés juste parce que l'un était clair de peau et l'autre noir, juste parce que l'un avait plus de tête de bétail que l'autre, juste parce que l'un était supposé plus beau que l'autre...

Aujourd'hui en Afrique du Sud, après être sorti de l’apartheid, les sud-africains pillent, violent et tuent leurs supposés frères africains, juste parce qu'ils sont Zimbabwéens, Mozambicains ou encore congolais.

Où sont ces corbeaux qui viennent polluer les réseaux sociaux du traitement que leur réservent les "blancs" pour dénoncer une situations ubuesque, que dis-je inhumaine qui a lieu en Afrique du Sud en ce moment?

Ne soyez pas surpris qu'on ne vous prennent jamais au sérieux quand l'on vous permet de vous asseoir sur la table du monde.

C'est parce que le singe en a eu marre des agissements des hommes qu'il s'est réfugier en brousse et s'est muer dans le mutisme...

Pauvre Afrique

 

Repost 0
Published by LEA LIONS
commenter cet article
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 12:14

Cameroun: Qui arretera les velleités dictoriales de Paul Biya?

 

L'assemblée nationale du Cameroun vient de voter une loi dite "loi antitérorisme". cette loi agite et suscite beaucoup de passion et agite la toile, entre les partisans de celle -ci qui y voient un outil efficace pour lutter contre Boko Haram et punir tous ceux qui seraient tenter de coaliser dans une entreprise de destabilisation du Cameroun.

Rappellons que depuis quelques années, ce pays a subit une serie d'attaques venues aussi bien du nord que du Sud-ouest. Mais à en croire les defendeurs de cette loi et surtout le député Nkodo qui en est le père, la progression de Boko Haram et les acointances que ce mouvement a avec certains camerounais qui aurait motivé une telle reflexion.

article4.png

 

Si la lutte contre Boko Haram est un combat de tout heure et une réalité indéniable, une initiative de cette envergure, une loi de cette nature pourrait être une initiative louable.

Il est tout de même  est important de noter le côté potentiellement pervers de cette loi.

Les pourfendeurs de cette loi qui l'ont baptisé ironiquement "loi Ebola" y voient d'ailleurs une tentative de muselage de l'opposition et du débat contradictoire.

Le "Norsultan NAZARBAÎEV" de mvomeka se serait parer d'un habit qui le protegerait en cas de candidature à la présidentielle de 2018. car, il est stipulé dans cette loi et dans son article b "qu"est puni de peine de mort toute personne qui pertuberait le fonctionnement des institutions.....". En d'autres termes, au nom de la lutte contre le terrorisme au Cameroun, il est interdit de manifester, protester, contester quelque action que ce soit, du moment où cette action vient des autorités. c'est là une instauration de couvre-feu permament, comme si le Cameroun était un pays en guerre.Ceux qui sont supposé combattre le térrorismes deviennent du même coup des Al Bagdadi en miniatures.

cameroun-copie-1.jpg

S'il vient au lion d'Etoudi l'idée de ressembler à Ramzan KADYROV, il faudrait qu'il tienne en compte le fait que Kadyrov a un soutien inébranlable de la Russie qui arrose à coup de millions la Tchétchenie.

Si les camerounais ne se plaignent pas ou alors ne manifestent pas bruyamment leur mécontentement, c'est surtout par souci de stabilité. Celà ne veut pas dire qu'il ne peuvent pas réagir.

D'ailleurs Saddam Hussein de Yaoundé devrait se rappeler des évènements qui ont conduit à la fuite de Ben Ali, la chute de Moubarak ET PLUS RECEMMENT CELLE DE COMPAORE.

"On peut tromper une partie du peuple tout le temps, et tout le peuple une partie du temps, mais pas les deux à la fois".

Le mêmes causent produisant les mêmes effets, rappellons que cette une loi similaire qui avait été votée par Ouatara en 1990 qui lui a été préjudiciable après.

J'imagine qu'au moment où je publie ce post, je tombe sur le coup de cette loi et devient par la même occasion une personne tentant de destabiliser le régime, car les interpretations peuvent êtres diverses dans ces cas là.

Repost 0
Published by LEA LIONS
commenter cet article
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 03:10

Vu dans Métro news.

 

Un homme a decidé recemment de se faire une beauté du phallus, car non satisfait de la forme de celui-ci, ni de sa taille. C'est ainsi qu'il a decidé de se faire un lifting et un allongement de cet organe dont l'on ne cesse de repeter la non importance de la taille. Helas pour lui, la quête de la perfection et sa folie des grandeurs ont vite tourné au cauchemard et c'est à la justice de trancher aujourd'hui. 

Lisez plutôt cet article paru dans Metro news qui nous donne les détaille de cette aventure aussi stupide que ridicule.

Allongement "raté" de pénis : le médecin nantais suspendu

 

JUSTICE - Le médecin avait reconnu avoir "injecté un peu trop de produit" en juillet 2013 dans la verge de son patient qui présentait juste après l'opération une "irrégularité" au repos.

 

 

 

Micro sexe
Un micro-pénis, selon les médecins, correspond à 7/8 cm maximum en érection. Photo : AFP

Le mieux est sans doute l'ennemi du bien. Ce patient voulait un sexe plus "esthétique"... Mais le médecin a eu la main trop lourde sur les injections. La chambre disciplinaire de l'ordre régional des médecins des Pays de la Loire a ordonné ce mardi une suspension de deux mois à l'encontre d'un spécialiste nantais de médecine esthétique, qui avait été jugé le 8 septembre après avoir "raté" l'allongement du pénis d'un patient.

Le médecin avait reconnu avoir "injecté un peu trop de produit" en juillet 2013 dans la verge de son patient qui présentait juste après l'opération une "irrégularité" au repos. Ce Rennais de 37 ans avait alors porté plainte contre lui, bien qu'il ait été "aussitôt remboursé" des 1 000 € qu'il avait déboursés...

"Pas de délai de réflexion"

Le conseil départemental de l'ordre des médecins de Loire-Atlantique s'était associé à sa requête, estimant que le médecin nantais "n'a tenu aucun compte de ses mises en garde concernant l'interdiction de pratiquer des injections de toxine butolique, comme il n'a tiré aucune conséquence de sa précédente condamnation disciplinaire pour avoir pratiqué une intervention esthétique sans délai de réflexion".

"C'était à la demande pressante (du patient) que l'intervention a été rapidement : aucun devis n'a pu être fait dans ce laps de temps", avait plaidé Me Hervé Le Corre, l'avocat du mis en cause, dans ses écritures. "Le mauvais résultat esthétique de l'intervention ne peut donner lieu à une sanction disciplinaire."

Une intervention à caractère esthétique

"Il résulte de l'instruction que le docteur a pratiqué, le 18 juillet 2013, une pénoplastie sur ce monsieur. sans laisser à ce dernier un quelconque délai de réflexion, sans l'avoir informé préalablement des risques liés à une telle intervention et sans lui avoir proposé préalablement de devis", tranche la chambre disciplinaire de l'ordre régional des médecins, dans une décision que nous avons pu consulter.

"Le docteur ne peut sérieusement se prévaloir (...) du fait que son patient lui paraissait dûment informé et qu'il était pressé : (sa précédente sanction disciplinaire) était déjà motivée par le fait qu'il avait pratiqué une intervention à visée esthétique, ne présentant aucun caractère d'urgence, sans laisser à sa patiente un temps de réflexion suffisant", est-il ajouté. La suspension du médecin nantais prendra effet au 1er janvier prochain pour se terminer au 28 février, sous réserve que ce dernier n'en fasse pas appel.

Repost 0
Published by LEA LIONS
commenter cet article
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 11:27

KENYA: Un homme enterré avec son Hummer.

 

Il meurt et est enterré avec son Hummer...

 

Un homme qui avait laissé pour dernière volonté son souhait d'être enterré avec son Hummer a été mis sous terre dans le strict respect de sa volonté.

C'est ainsi qu'à sa mort,  sa dernière volonté a été scrupuleusement respecté par les membres de sa famille.

Un grand trou a été fait et a englouti "l'heureux décédé" avec son engin de guerre. Rappelons que le Hummer est un véhicule à l'origine destiné à l'armée américaine, mais qui a vu sa commercialisation s'étendre au grand public.

Il a fait la fierté des adeptes de la folie des grandeurs.homme-enterre-hummer.jpg

Suffisament de carburant pour atteindre le paradis.

C'est donc avec beaucoup d'émoi et non sans colère pour certaines personnes qui ont  assisté à cet enterrement que le beau et enorme véhicule a été ensevelli en même temps que son propriétaire.hummer-enterre.jpg

Souhaitons lui d'avoir suffisament de carburant dans le reservoir pour atteindre le paradis....

 

Repost 0
Published by LEA LIONS
commenter cet article
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 14:21

 

tchad_photochef1_idrissdeby_090331.jpgJ'ai lu cet étrange article ce matin dans NDJAMENA MATIN et je me suis dit qu'il serait bien de vous le partager. Chacun se fera un avis sur les véritables rôles des uns et des autres. Sur les soutien aussi bien occidentaux qu'africain de cette secte maléfiques qu'est BOKO HARAM.

 

 

"Les autorités soudanaises sont dans tous leurs états depuis le 17 novembre, jour où un citoyen tchadien a été interpellé sur leur territoire, non loin de la frontière avec le Tchad, en possession de 19 missiles anti-aériens Sam7 : une terrifiante cargaison qui était destinée à Boko Haram au Nigeria et dont le commanditaire n’était autre que … Idriss Deby Itno !

Mahamat Bichara Gnorti est un personnage mystérieux qui évolue dans le dernier carré d’Idriss Deby comme un poisson dans l’eau, et ce,  tant dans les couloirs du Palais rose qu’au village présidentiel. Ni militaire, ni commis de l’État, ni responsable de quelque service de sécurité que ce soit, ce personnage au regard froid comme celui d’un serpent a le bras long, et rencontre le président de la république du Tchad à tout moment.
C’est ce personnage de film d’espionnage qui vient d’être interpelé  à Al-Jeneina, capitale provinciale du Darfour-ouest, bourgade située à une vingtaine de kilomètres de la ville d’Adré au Tchad, par les agents des services secrets soudanais.  
Un simple contrôle de routine a intercepté le gros porteur que conduisait Mahamat Bichara Gnorti en direction du Tchad.
Pour éviter la fouille de son véhicule, le tchadien a brandi un laissez-passer signé des autorités tchadiennes. Ce qui a renforcé

la méfiance des soudanais qui ont alors décidé de fouiller le camion de fond en comble.

Et quelle n’aura été leur surprise en découvrant des caisses contenant 19 missiles anti-aériens sortis tout droit des stocks des arsenaux de l’Armée soudanaise.6982159-10677814.jpg
Conduit illico dans les locaux de la police militaire, le tchadien passera vite à table et dévoilera une hallucinante vérité : Il a obtenu ce matériel après avoir corrompu une demi dizaine d’officiers supérieurs de l’Armée soudanaise.
Poussant leur interrogatoire plus à fond, les soudanais obtiendront l’aveu que … C’est Idriss Deby Itno, président de la République du Tchad, en personne qui l’avait chargé d’acquérir ce matériel et de le convoyer au Nord du Nigeria où des personnes – dont on lui avait communiqué les numéros téléphoniques devaient venir en prendre livraison à un endroit bien précis.

La destination était claire : il ne s’agissait ni plus ni moins que de Boko Haram !
Évidemment, cette situation tout simplement ahurissante n’a fait que corroborer tout ce qui, depuis plusieurs mois, se murmure au sujet de la collusion entre le despote tchadien et les terroristes nigérians.

L’annonce à grand renfort de publicité de la signature d’un pseudo accord de cessez-le-feu entre ces terroristes et l’État Nigérian avait énormément fait jaser tout le continent il y a quelques semaines. Mais le fait qui a tout simplement donné la chair de poule à tous les tchadiens, c’est quand, au cours d’une visite inopinée à la raffinerie de Djermaya, le Président Sultan avait avoué que l’actuelle pénurie du carburant au Tchad serait due au fait que des marketeurs sans scrupules auraient détourné plusieurs centaines de citernes de carburants destinées à la consommation locale pour les vendre au Nord Nigéria et la Centrafrique !

Tout simplement trop gros.

Idris Deby sait comment une bonne partie du pétrole tchadien est directement sortie – et vendue hors de tout contrôle - des réserves privées uniquement réservées à la famille présidentielle sous le contrôle du Directeur du Pétrole.

Cette importante quantité n’est contrôlée que par la famille Deby. Il serait tout autant facile d’élargir l’assiette de cette production et de la vendre à qui l’on veut.
Des marketeurs qui auraient vendu la réserve destinée à la consommation locale au Nigeria et au Tchad ? Pourquoi pas ?
Surtout s’ils ne sont autres que des membres de la famille présidentielle !
Boko Haram a besoin de carburant. Les rebelles de la Séléka également. Pourtant le peuple tchadien en a encore plus besoin. Mais apparemment Idriss Deby a des priorités.
Il s’avère que le peuple tchadien fait partie de la dernière de celles du Prince.
Ça finira bien un jour".

 


Par D.D | Ndjamena-matin

Repost 0
Published by LEA LIONS
commenter cet article
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 22:29

images-copie-3S'il est un français soucieux du devenir de son pays, s'il est un français patriote, s'il est un fançais prêt à partager, bref s'il est un homme magnanime, un homme d'un grand coeur, un philanthrope comme on en a jamais vu, un homme prêt à patarger, à aider les autres, c'est sans aucun doute Pierre GATTAZ.  l'homme qui veut gagner de l'argent sans payer d'impôts.

Pierre GATTAZ,  président du directoire de l'entreprise Radiall, depuis 1994.

président de la FIEEC - Fédération des Industries Électriques, Électroniques et de Communication de 2007 à 2013.  à la présidence du MEDEF depuis  3 juillet 2013.

 

Ce diplômé de l’École nationale supérieure des télécommunications de Bretagne,  également titulaire d’un « Certificate in Administrative Management », à l'université George Washington, université privée de Washington (on comprend facilement son avarisme) qui a naturellement succédé à son père à la tête de Radiall ne ménage aucun effort depuis qu'il est à la tête du MEDEF pour multiplier les provocations, pour clamer la souffrance des patrons, le martyr des chef d'entreprises.

c'est dans cet élan qu'il vient de faire une nouvelle sortie, reclamant la suppression de l'ISF. " Il y a un moment, il faut dire 'l'ISF c'est dramatique pour le pays, ça détruit de l'emploi, ça détruit de la croissance'. Il faut le supprimer, point" s'est -il fendu ce lundi 17 novembre lors d'une conférence au ministère de l'économie. 

Après avoir obtenu le crédit impôt, les allègements des cotisations patronales, Pierre GATTAZ demande maintenant la suppression de l'ISF, après avoir reclamer celle du smic, des seuils sociaux et bien d'autres encore. il ne manque plus que la suppression des salaires.

"Si on ne le supprime pas, ça ne marchera pas, tout simplement parce que les autres pays en concurrence ne le font pas. Si tout le monde le faisait, à la limite on dirait 'très bien, on est dans la norme"nbt.jpg

comme quoi pour Pierre GATTAZ, la concurrence passe par la ressemblance ou la la photocopie de l'autre. Mais si Pierre GATTAZ avait un peu de bon sens, il comprendrait que les entreprises françaises du secteur de l'industrie sont moins compétitives, non pas parce qu'il y a des impôts à payer, mais parce que ces entreprises ne sont pas innovantes et ne se projettent pas dans le futur. Les dirigeants de ces entreprises pensent plus à s'enrichir dans le dos des français qu'à investir dans le developpement ou penser au futur. entre 2012 et 2013, si l'on regarde les statistiques, on constate d'ailleurs que la fortunes des plus riches en France a progressé d'environ 25% et que plus de la moitié de ces riches ou propriétaires d'entreprise se trouve dans le secteur de l'industrie. ce qui dément alors catégoriquement l'idée qu'essaye de faire circuler Pierre GATTAZ et qui est reprise par tous les journalistes à la solde des prédateurs et assoifés du sang de leur concitoyens.

Avec ses déclarations intempestives et même stupides, le patron du MEDEF defie allègrement oncle Picsou et Montgomerry BURNS, des personnanges qui corient que toute la richesse du monde devrait leur appartenir et que tous les autres devraient être reduits en esclavage.

"En 2014 je n'ai plus aucun concurrent patrimonial en France et j'ai toujours 40 concurrents patrimoniaux allemands qui vont très bien, qui se développent fantastiquement dans le domaine des connecteurs". Cette déclaration vise très certainement à justifier les difficultés de son entreprise Radiall à s'imposer face aux allemenads (siemens....). Pierre GATTAZ choisit là la solution la plus facile et même la solution de la paresse, car si Radiall perd du terrain face à ses conccurrents allemands, japonais ou chinois, il y a des entreprises en France qui gagne du terrain face à d'autres entreprises allemands, c'est le cas notamment de FREE qui s'est positionné recemment  au  rachat  d'une filiale de T.Mobile. LVMH n'est-il pas premier dans sonc secteur? Et l'Oréal alors? Plubicis et bien d'autres? L'ISF qui est un impôt sur les personnes phisyque et non sur les entreprises n'est en aucun cas un frein au developpement d'une entreprise, si oui à un faible pourcentage,  à moins que les caisses de Radiall soient confondues aux poches de son patron. Dans ce cas l'on peut donc dire sans se tromper que monsieur GATTAZ s'est trompé de metier.

Je sais que dès demain, le directeur des échos, le chantre du libéralisme sauvage de BFM Business et d'autres relais de la médocrité vont jouer les pourfendeurs de la politique sociale, les pions  publicitaires de la légendaire et miraculeuse intelligence de monsieur GATTAZ.

Je ne peux que dire qu'une chose à Pierre GATTAZ et ses amis qui se soignent dans les hopitaux publics, qui circulent sur de belles routes, qui profitent de toutes les infrastrures que l'Etat met en place pour le bien être des français.

Si vous ne voulez pas payer l'ISF, ne soyez pas riche, n'ayez pas de fortune, donner votre fortune à monsieur tout le monde et prenez sa place. Devenez des beaufs, des sans abris et autres déshérités sociaux. Vous ne payerez plus l'impôt sur la fortune.

 

nnn.jpg

 

 

 

A côté de lui, oncle Picsou et  Montgomerry BURNS passent des enfants de coeur

Repost 0
Published by LEA LIONS
commenter cet article
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 10:46

images-copie-2.jpgC'est avec une vive émotion que la communauté internationale en général et l'Afrique en particulier ont appris hier la mort du président Zambien.


Michael SATA, qui  avait dejà survecu il y a quelques années (2008) à une attaque cardiaque plonge par sa disparution la ZAMBIE  dans un vif émoi et une immence tristesse.

 

5597-pix-Sata-addresses-footballers.jpgMichael SATA s'était présenté comme le  defenseur des pauvres avec son fameux slogan: "Moins d’impôts et plus d’argent dans vos poches" pendant la campagne présidentielle et avait continué à le clamer tout au long des quasi trois années de sa présidence. Il avait d'ailleurs pris en trois ans un certain nombre de mesures en faveur des populations noires de ZAMBIE, reparant ainsi, en partie des injustices nées de l'époque où la ZAMBIE faisait encore partie de la RHODESIE DU NORD.

Ce pourfendeur de la corruption s'était vu attiré recemment les foudres des médias et des lobbies occidentaux, depuis quelques temps. ceux-ci, le traitant alors de dictateur, du fait de sa  proximité avec le très controversé Robert MUGABE. 

 

Loin de l'émotion que suscite ce triste évènement, une multitude de questions ont apparu dans la tête de la population du pays de Kenneth KAUNDA.

En six ans, c'est le troisième président de la republique qui perd la vie dans ce palais. soit un président tous les deux ans. les esprits les plus supersticieux avancent dors et déjà l'hypothèse d'une hantise, d'une malédiction qui habiterait la présidence de la république Zambienne, voire d'un complot des occidentaux qui n'ont jamais renoncé à recoloniser les terres fertiles et riches de cette partie de l'Afrique.

L'intérim sera assuré par Guy SCOTT qui deviendra par la même occasion le premier blanc à diriger un pays de l'Afrique australe depuis Frederic DE KLERK et la fin de l'appartheid. Il devra organiser les élections présidentielle dans un delai de trois mois.

Michael SATA laisse huit enfants inconsolables et toute une Afrique éplorée.

Repost 0
Published by LEA LIONS
commenter cet article
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 13:33

Vu sur le net.

Quand on vous qu'il y en a qui sont forts. Voilà un article publié sur le très serieux dailymail, qui raconte les subterfurges utilisés par un Gambien pour berner plus d'une personne. On se pose encore la question s'il avait pour projet de defier Salomon qui en son temps eu 700 femmes et 300 concubines, ou alors c'est juste un illustre descendant de MONGO FIRE, ou FELA RAMSON KUTI ou encore ALADINJEAN BIKOKO. Tous en leur temps avaient fait de la multiplicité féminine un art de vie.

Je vous laisse lire l'article telque publié par le dailymail....

 

Tijan_Bojang.jpgUn amant prolifique avec 4 épouses, 7 fiancées et 5 petites amies a battu le records des dossiers de bigamie en Autriche. Sonko Tijan a finalement été pris dans un piège de miel à l’aéroport de Vienne après que deux de ses femmes aient réalisé qu’elles étaient mariées au même homme et se soient plaints à la police.
Le séducteur avait « ramassé » les femmes dans tout le pays, en les utilisant pour des chambres et pensions à chaque fois qu’il était dans le coin et empruntait de l’argent avec elles dont il ne remboursait jamais.

Sa chute est survenue après avoir rencontré Sonja Maier, qui croyait avoir trouvé l’amour à première vue, après l’avoir rencontré dans un bar.
Le Gambien âgé de 28 ans lui a dit qu’il ressentait la même chose, et après une rapide romance – et contre l’avis de sa famille – ils se sont mariés un mois plus tard.

Selon Dailymail, après un an de mariage heureux, elle est tombée enceinte et lors d’une navigation sur Facebook, elle est tombée sur quelqu’un avec le même nom de famille et un mari étonnamment semblable d’aspect à la sienne.
Curieuse, elle a fouiné dans le profil de la femme. Puis elle a réalisé que le mari de cette femme n’avait pas seulement une apparence similaire avec son mari, mais en fait était identique. Le fait qu’il avait le même nom que son conjoint l’a convaincu que quelque chose n’allait pas.

"Je pensais que soit il avait un jumeau dont je n’ai jamais entendu parlé ou soit il me trompait."

, dit-elle.
Mme Maier a pris contact avec la femme afin de comparer leurs notes. Vite, elles ont réalisé que quand il était avec l’une d’elles, il n’était jamais avec l’autre, et, ensemble, elles ont porté une plainte à la police après qu’il ai disparu quand elles l’ont confronté.

Cette plainte a conduit à l’effritement d’un réseau d’intrigues qui a jusqu’ici révélé 16 différentes femmes qui ont tous cru qu’elles étaient dans une relation exclusive avec Tijan, dont trois qui ont été mariées avec lui.
La plus jeune de ses femmes est âgée de 22 ans, et la plus vielle est âgée de 44 ans; il y’a aussi une autre femme à qui il est marié dans son pays d’origine, avec qui il a également des enfants.

Tijan utilisait les femmes pour lui fournir un endroit pour se reposer et se nourrir quand il était dans la région, et aussi des dizaines de milliers d’euros empruntés qu’il a promis rembourser plus tard mais n’a jamais fait.

D’autres ont également porté des plaintes disant qu’il avait pris leurs bijoux pour l’utiliser comme une garantie pour des prêts dont il avait besoin. Et si une femme devenait trop exigeante sur ​​son temps ou son argent, elle se rendait compte qu’il disparaissait soudainement.

La police a maintenant trouvé qu’il avait gardé un réseau de femmes à travers l’Autriche dans l’État occidental de Vorarleberg à Vienne, la capitale. Ainsi que les 15 actives, elle croit qu’il y a beaucoup d’autres à qui il a fait le même coup.

La police a également trouvé quatre enfants que Tijan a engendré avec des femmes différentes en Austra. Deux de ses petites amies actuelles sont enceintes.
Le détective Patrick Maierhofer, qui a lancé un appel d’autres femmes à se présenter, a déclaré:

"Il a toujours utilisé les mêmes tactiques. Il drague les femmes dans les bars et est toujours charmant et attentionné.
Il les fascine également avec des histoires fantaisistes sur son pays natal en Afrique et comment il avait fui les guerres horribles laissant sa famille derrière – et plus tard, il demanderait une aide financière pour eux.
Il se présentait sous des noms différents et nous avons sorti son image à un de ses noms, dans l’espoir que nous pouvons communiquer avec d’autres victimes.
Il comprenait les noms comme Sonko Tijan, Bojang Tijan et Crang juniors.
Il a affirmé que l’argent était pour les entreprises commerciales pour aider sa famille en Gambie. Nous avons trouvé qu’il est en réalité aussi marié à une femme en Gambie où il a aussi une famille."

La police a lancé un mandat d’arrêt contre lui et a fini par le traquer sur Facebook après avoir découvert qu’il était à la recherche de nouvelles victimes. Les agents ont disposé un piège de miel avec la coopération d’une jeune femme avec qui il avait communiqué en ligne la convainquant de lui prêter plus d’argent.
En réalité, elle travaillait avec la police et il a été arrêté.

Repost 0
Published by LEA LIONS
commenter cet article
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 15:14

images-copie-1A en croire le ministrons de la communication du Cameroun, le très sympathique Issa TCHIROMA Bakary, Paul Biya aurait choisit d'enterrer sa belle-mère dans son propre village Mvomeka au lieu de Bangou le village natal du mari de la defunte, comme le veut les traditions et coutumes au Cameroun parce que cette petite bourgarde ne peut accueillir plus de dix mille personnes.

"Quand le chef de l’Etat se déplace, c’est toute la république qui se déplace. Est ce que Bangou (commune dont le village Bandekop dépend, ndlr) est en mesure de recevoir 10 mille personnes ? Est ce que Bangou offre des possibilités pouvant permettre au chef de l’Etat d’y passer la nuit ? Est-ce que vous savez que pour qu’il aille la-bas, il faut réhabiliter l’aéroport de Bafoussam ? N’oubliez pas que nous sommes en guerre contre Boko Haram et c’est une source budgétivore. Où allons nous trouver de l’argent pour investir ou réhabiliter les aéroports, construire peut être un hôtel, améliorer des résidences, améliorer les routes ? Où aurions nous trouvé de l’argent alors que nos compatriotes sont entrain de livrer bataille, et pour certains perdre la vie ? Ce que je dis de Bangou, l’est tout autant pour Nanga Eboko. C’est pour cette raison que la résidence du chef de l’Etat à Mvomeka’a, qui offrait un minimum, était tout indiquée. Donc, tous ceux là qui font ce procès, sont de très mauvais procureurs…"

Si cette sortie de TCHIROMA s'illustre par sa stupidité et par sa bêtise, elle témoigne surtout de travail effectué par Paul Biya et sa bande depuis 30 ans dans ce pays: maintenir les localités, même celles dites urbaines dans un état de pauvreté et d'enclavement scandaleux. Cette sortie de Tchiroma sur un choix purement d'ordre privé d'un citoyen camerounais vient surtout etayer et corroborer ce dont nous décrions tous les jours: l'absence des infrastructures et le desintérêt de Paul Biya et ses amis de la situation du Cameroun. Car en trente-deux ans à la tête de l'Etat camerounais, Paul Biya n'a construit que 7000 km de routes, dont 690 bitumées, s'il ne faut que s'arrêter sur cet exemple. Quand on sait que la région de l'ouest est l'une des mieux lotie en routes bitumées, on peut dont s'interroger à juste titre sur ce que vaut le reseau routier et infrastructurel des regions du sud-ouest ou de l'adamaoua...

Monsieur TCHIROMA avec sa sortie médiatique digne d'un bouffon a reduit l'appartenance à un village à la qualité de ses infrastructures et des conditions de vie qu'on y trouve. Il a fait là un émouvannt témognage de l'incapcité  de son gouvernement (celui auquel il appartient) à s'occuper du bien être des populations d'un pays dont il est co-responsable depuis trois décenies.

Loin d'alimenter la polémique ou de susciter les commentaires sur un choix particulier et personnel de monsieur BIYA et sa famille, ce qui est leur droit, cette declaration de TCHIROMA devrait plutôt interpeller les camerounais sur la vision que les autorités ont d'eux, sur la consiédrations des gens à qui ils ont confié des mandats divers. Non seulement ils sont considérés comme des beaufs en plus,  les autorités de leur propres pays ne se cachent même plus pour le leur rappeler.

Quant à monsieur TCHIROMA, il comprendra qu'à force de vouloir faire le "leche-cul" de monsieur Biya, il scie la branche sur laquelle il est assis avec des déclarations intempestives et surtout denuées de toute reflexion.

Il faudrait un jour qu'il s'arrête et qu'il ne se sente pas obliger de débiter n'importe quoi dans l'espoir d'encencer le président BIYA.

Que monsieur BIYA choisisse d'enterrer dame Boutchouang à MVOMEKA, EVODOULA, BABOUTCHEU NGALEU ou MANGAMBA, celà reste de l'ordre et de la sphère privée, celà ne concerne que Monsieur BIYA et sa famille. Si TCHIROMA et ses collègues ministrons doivent aller faire ce qu'ils estiment être leur mission regalienne (Aller chanter les louanges et celebrer monsieur Biya et sa famille), qu'il le fasse, mais qu'il n'essaye pas de prendre le cerveau des Camerounais en otage en le saupoudrant des déclarations, infames loufoques.


Repost 0
Published by LEA LIONS
commenter cet article
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 13:27

11gAprès le décès de la belle - mère du président dictateur Paul Biya, la mort vient à nouveau de frapper la famille présidentielle et par la même occasion le Cameroun tout entier.

Moins d'une semaine après avoir mis sous terre sa belle mère, Paul Biya vient de perdre sa soeur ainée. Je profite de ce post pour lui présenter mes sincères condoleances et compatis à sa peine.

Monsieur Biya n'aura même pas eu le temps de prendre un congé de 39 jours en Suisse qu'il doit faire face à une nouvelle épreuve.

Pire que ces deux disparitions peinantes, la plus grosse douleur du président reside sur son impossibilité à ragagner sa terre natale :-la Suisse- comme il est de coutûme après la prise d'une ou deux decisions débiles pour le Cameroun.

c'est deux disparitions viennent surtout mettre un voile sur les recents succès de Paul Biya sur Boko haram, car les journalistes et les ministrons de Biya, en croyant lui faire plaisir passeront plus de temps à encenser les defuntes qu'à radoter sur la libération des otages recemment obtenue par le pouvoir de Yaoundé.

 

Si le cabinet civil de la présidence de la république n'a pas encore pondu un communiqué laconique et officiel et les gratte-papiers de la CRTV et de Cameroon tribune commis des articles pleines d'éloges pour cette femme dont la majorité des camerounais ne connaissait même pas l'existence, il est à craindre des prochaines conditions de vie et de circulation exécrables dans la capitale politique du Cameroun.

On peut donc imaginer sans beaucoup de doute:

Que le pays tout entier sera paralysé le jour de sa mise en bière.

Que les autorités publiques vont arrêter de travailler et quitterons leur poste dès ce soir pour aller pleurer tous les jours chez monsieur biya ou au domicile de la defunte.

Que la télévision nationale modifiera ses programme dejà cassants et les remplacera par des messes de requiem tous les soirs et les poésies de pauvres enfants à la gloire de dame BIDJANG, puisqu'il s'agit d'elle.

Que les routes seront fermées pour faire place au différents cortèges funèbres.

Que les drapeaux seront en berne alors même que cette dame n'était pas une autorité publique, ni même une élue.

Que les murs de la ville seront bardés des portrait géants de la défunte et qu'on y trouvera un motif de satisfaction de la gouvernance du président Biya.

Bref, on peut imaginer toutes les iniquités possibles que vont devoir subir les camerounais jusqu'à son enterrement et bien au délà.

Dans tous les cas, plus qu'un malheur pour le président Biya, ce nouveau décès est un coup dur pour le pays tout entier et pour les pauvres camerounais dejà meurtris par les conditions de vie abominables.

 

Je ne peux que me courber humblement devant cette dame qui  quitte cette terre merdique et pleine de desolations, en souhaitant que la terre de nos ancêtres lui soit légère et que le peuple camerounais retrouve un jour la dignité qui est la sienne.

Repost 0
Published by LEA LIONS
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de aurelienlea.over-blog.com
  • Le blog de aurelienlea.over-blog.com
  • : Espace d'échange et de partage de nouvelles, d'idées, d'expériences et d'informations.
  • Contact

Recherche

Liens