Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 23:56

valsero.jpgLe Cameroun est résolument entré dans la macabre phase des assassinats politiques. Depuis peu, les opposants au régime, les journalistes de la presse privée et la plupart  de ceux qui dénoncent aussi bien les dérives autocratiques, la longévité néfaste de Paul Biya au pouvoir ou encore la pauvreté sans nulle autre pareille dans laquelle vivent les populations de ce triangle Africain voient de plus en plus leur vie sacrifiée.

S'il est vrai que cette mode d'opération qui consiste à tuer ou à essayer de tuer les opposants au régime pour décourager les esprits éveillés et assurer par là même un "no contest" de Paul Biya aux élections présidentielles était courante, il a pris ces derniers jours un sens tout à fait particulier. En six mois, nous avons vu mourir successivement Bibi Ngota, journaliste assassiné en prison pour avoir dénoncé dans une tribune la politique de paupérisation massive du gouvernement de Paul Biya. Pius Njawé, pionner de la liberté de la presse assassiné lâchement aux états - unis. Signe que personne de ceux qui ne soutiennent pas la "kleptocrate" institutionnelle du Cameroun n'est plus à l'abri, célèbre fut-il ou encore loin du Cameroun fut-il.

Alors se célébraient les obsèques de Pius Njawé dans son village natal à babouantou, c'est le jeune artiste Valsero qui se voit  précipité dans la foret par une grosse cylindrée de Yaoundé, pour avoir demandé au Président de répondre aux interrogations de la jeunesse camerounaise dans une chanson éponyme, "réponds monsieur le président".  Nul besoin de citer Lapiro de Mbanga, Paul Eric Kingue, Mboua Massok.... On aurait cru qu'après la sombre époque de l'avènement de la démocratie pendant laquelle maître Yondo Black, Ekane Anicet ou Henriette Ekwè ont fait la prison pour le seul fait d'avoir réclame le multipartisme était révolue. On aurait cru que cette époque où Samuel Eboua, Jean Jacques Ekindi ou Ben Decca avaient été flagellés pour avoir réclamé plus de liberté était révolue. Fort est de constater que nous régressons et traversons des contrées dont seule la nature saura nous indiquer la direction.

Jusqu'à quand la liberté et le droit des camerounais continuera t-il à être bafoués de la sorte? Jusqu'à quand continuerons-nous à subir ces humiliations.

Je garde l'espoir qu'un jour nouveau se lèvera pour les camerounais de tout horizon et que nous quitterons une fois pour toute cette mesquinerie, ce despotisme.....

 

 

Pius Njawé: Quand une mort devient l'objet de propagande politique.

Depuis la mort de Pius Njawé, plusieurs faits ne cessent d'alimenter l'activité et l'actualité des médias.

S'il est vrai que Pius Njawé, ponte de la presse privée au Cameroun et combattant infatigable de la liberté de la presse au Cameroun est décédé dans des conditions aussi atroces, brutales que surprenantes, l'on peut se poser la question aujourd'hui de savoir à qui profite cette mort? Ou encore pourquoi certaines personnes tentent de récupérer un évènement macabre pour justifier leurs sombres activités.

Après et avant les discours des obsèques, les uns aussi partisans, propagandistes, révoltes que parfois sans grand intérêt observés lors des obsèques de monsieur Njawé, la presse continue à s'alimenter par une sombre histoire d'un don de 10 000 000 FCFA du grand manitou du Rassemblement des Pilleurs Du Cameroun à la famille Njawé. Lequel don d'argent aurait permis au très sinistre Tchiroma de venir louer les qualités humanitaires de celui dont il était encore opposant hier. On a vu ce type à la parure d'un bouquetin venir gigoter dans sa gandoura sans aucun doute trop bien taillée pour un homme si négatif, à la télé pour faire cette macabre publicité du lion de mvomeka dans les antennes de la télévision. Comme quoi cette donation posthume est un signe  probant de la magnanimité et du souci de l'indépendance de la presse du prince. Comme si la famille Njawé n'était pas assez peinée comme cela par la mort de ce dernier, maintenant, ce sont des histoires de fils rejeté, de fils raté de la famille qui aurait perçu une partie de cet argent et en aurait utilisé à des fins personnelles. Je me demande jusqu'à quand les gens vont ils continuer à se servir de la mort de Pius Njawé pour satisfaire leur ego morbide. Honte à vous, bande de charognards qui ne reculer devant rien pour vous faire remarquer, pour faire de la récupération politique de tout évènement. On avait connu "zéro mort" aujourd'hui on peut croire qu'à côté de Tchiroma, "zéro mort" passe pour un enfant de cœur.

Quel Cameroun!

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelien lea marla
commenter cet article

commentaires

zambo 02/02/2017 21:09

Les mots me manque vu la mauvaise eta du cameroun c'est pas 1 2 3 personnes qui peuvent faire fuir ce maudit systèm politique qu'a installé paul biya.
Mais je vous assur que apres l'obtique de mes previsions le cameroun vas changer.ces jeunes vont enfin sourir restons optimiste ..meme si l'Etat camerounaise est pris par des mauvaises creatures qui cherche à tuer toute bonne creature..
Svp tout le mal vient du haut ( la corruption le vol le detournement...) cette hypothétique paix vraiment qui reste une utopie au village au quartié on meure de faim ...
Allons nous sortir de la???
VALSERO tous tes song sont enregistré dans les mémoire des jeunes comme moi surtout ton motion de soutien..
Eleve en classe de 2nd espagnol je me nomme ZAMBO COME j'étudis juste pour fair sortire peutètre un jour mon pay de cet enfer..jai 17 ans deja...
Mon meilleur ami EKOE NOMO nous te soutenons valsero et prions pour toi..

zambo 02/02/2017 20:57

Les mots me manque vu la mauvaise eta du cameroun c'est pas 1 2 3 personnes qui peuvent faire fuir ce maudit systèm politique qu'a installé paul biya.
Mais je vous assur que apres l'obtique de mes previsions le cameroun vas changer.ces jeunes vont enfin sourir restons optimiste ..meme si l'Etat camerounaise est pris par des mauvaises creatures qui cherche à tuer toute bonne creature..
Svp tout le mal vient du haut ( la corruption le vol le detournement...) cette hypothétique paix vraiment qui reste une utopie au village au quartié on meure de faim ...
Allons nous sortir de la???
VALSERO tous tes song sont enregistré dans les mémoire des jeunes comme moi surtout ton motion de soutien..
Eleve en classe de 2nd espagnol je me nomme ZAMBO COME j'étudis juste pour fair sortire peutètre un jour mon pay de cet enfer..jai 17 ans deja...
Mon meilleur ami EKOE NOMO nous te soutenons valsero et prions pour toi..

zambo 02/02/2017 20:55

Les mots me manque vu la mauvaise eta du cameroun c'est pas 1 2 3 personnes qui peuvent faire fuir ce maudit systèm politique qu'a installé paul biya.
Mais je vous assur que apres l'obtique de mes previsions le cameroun vas changer.ces jeunes vont enfin sourir restons optimiste ..meme si l'Etat camerounaise est pris par des mauvaises creatures qui cherche à tuer toute bonne creature..
Svp tout le mal vient du haut ( la corruption le vol le detournement...) cette hypothétique paix vraiment qui reste une utopie au village au quartié on meure de faim ...
Allons nous sortir de la???
VALSERO tous tes song sont enregistré dans les mémoire des jeunes comme moi surtout ton motion de soutien..
Eleve en classe de 2nd espagnol je me nomme ZAMBO COME j'étudis juste pour fair sortire peutètre un jour mon pay de cet enfer..jai 17 ans deja...
Mon meilleur ami EKOE NOMO nous te soutenons valsero et prions pour toi..

Présentation

  • : Le blog de aurelienlea.over-blog.com
  • Le blog de aurelienlea.over-blog.com
  • : Espace d'échange et de partage de nouvelles, d'idées, d'expériences et d'informations.
  • Contact

Recherche

Liens