Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 11:40

KabaCamer.jpgL’on ne passe plus une semaine au Cameroun sans qu’un défilé ne soit organisé pour célébrer telle ou telle journée Internationale. La semaine dernière, l’on a célébré la journée des femmes rurales et l’occasion a été idoine pour organiser une fois de plus des manifestations et des défilés sur l’ensemble du territoire, pour saupoudrer ces valeureuses et hardies femmes qui se décarcassent pour nourrir la nation.

 

Le phénomène qui a commencé au milieu des années 90, période pendant laquelle la crise économique qui a frappé notre beau triangle national vers la fin des années 80 s’y est fortement installée a connu un essor véritable une dizaine d’années plus tard. Hors mises les occasions qui célèbrent l’unité du Cameroun et sa jeunesse (20 mai et 11 février), la plus mobilisatrice et la plus marquante aujourd’hui reste incontestablement la journée internationale de la femme (08 mars), qui est devenue une occasion perverse pour les femmes de se livrer à des excès de toute nature. Elle profite aussi à un certain nombre d’avortons qui trouvent là une occasion de tripoter les femmes ivres et de se livrer à des filouteries bien pensées. Cette journée du 8 mars est aussi une occasion parfaite pour la première dame du Cameroun de présider  un défilé comme son illustre époux le fait chaque  20 mai. Il n’est pas souvent rare de la voir rire aux éclats et se trémousser pendant ces moments fastes pour la gent féminine.

 

Certaines langues disent que ces multiples défilés qui mobilisent associations, autorités publiques et religieuses et défendeurs de toute nature sont une illustration parfaite de notre dynamisme et du besoin de la nation à ne pas exclure certains de ses fils. D’autres par contre les trouvent exagérés et inopportunes pour notre pays. Toujours est-il que le Cameroun détient la palme d’or du pays où on défile le plus, pour célébrer aussi bien les Hommes que les journées internationaux et tous ces défilés sont autant d’occasion d’offrir, de recevoir ou d’acheter pagne et t-shirt estampillés. S’il est vrai que certains de ces moments constituent des occasions pour des personnes délaissées ou fragiles de se sentir soutenues et de savoir que la nation pense à elles,  il n’en demeure pas moins qu’elles sont souvent une parfaite occasion pour gaspiller et exécuter les budgets fantaisistes dont sont dotés les ministères et les autorités de notre beau pays.

 

 

Ces défilés abusifs et nocifs dénotent probablement de l’oisiveté dont sont sujets les multiples ministres avec des postes ronflants, mais dont l’efficacité n’est pas prouvée. Quand on sait que le calendrier conventionnel nous indique environ 96 journées internationales  définies pour célébrer entre autre l’eau, l’environnement, Internet, l’enfance africaine, les handicapés, la paix, la courtoisie….. On se pose alors la question de savoir jusqu’où iront les autorités camerounaises dans leurs organisations festives et à quel moment travaillent-elles pour la république. Il serait peut-être préférable et opportun pour les populations de se mobiliser pour manifester plutôt leur ras-le-bol d’être des laissez pour compte au profit d’une caste de personnes perfides et pingres.

Partager cet article

Repost 0
Published by aurelienlea.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de aurelienlea.over-blog.com
  • Le blog de aurelienlea.over-blog.com
  • : Espace d'échange et de partage de nouvelles, d'idées, d'expériences et d'informations.
  • Contact

Recherche

Liens