Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 15:07

Enfin le troisième tour de l'élection présidentielle ivoirienne, dont les résultats opposent toujours Laurent Gbagbo et Alassane ouattara. 

ngtemps attendu par certains, redouté et craint par d'autres, le troisième tour de l'élection présidentielle a débuté le 19 mars 2011. Après les premier et deuxième qui ont donné tour à tour Gbagbo puis Ouattara vainqueur, tout le monde attendait ce troisième tour qui se paufinait au fil du temps. Une fois de plus, les africains sont dressés les uns contre les autres.

Lentement, mais savamment orchestré par les uns et les autres, ce troisième tour oppose non plus Alassane Ouattara, président de la république de l'hötel du Golf d'Abidjan désigné vainqueur par "la communauté internationale" et Laurent Gbagbo, président de la côte d'ivoire désigné vainqueur et investi par le conseil constitutionnel. Mais plutôt leurs partisans, les uns par conviction, les autres par manipulation diabolique. C'est ainsi que régulièrement dans les rue d'abidjan, on rencontre de plus en plus des scènes de guérilla urbaine opposant les jeunes ivoiriens, soustrayant ainsi ce petit d'Afrique de L'ouest, de ses fils les plus braves.

Mais que peuvent faire ces jeunes désoeuvrés et désorientés par les messages des médias de "la communauté internationale" destinés à leur farcir la tête du caractère sanguinaire de Laurent Gbagbo et  de sa prochaine éviction et les invitations de celui qui s'est proclamé Général de la rue pour les enrôler dans l'armée pour defendre Gbagbo?

Rien. Une chose est certaine, lâchés par l'union africaine, manipulés de part et d'autre, ces jeunes ivoiriens sont aujourd'hui les principaux acteur de ce troisième tour qui se déroule dans la rue et qui ne connaîtra jamais de vainqueur, si non un seul perdant: La côte-d'ivoire. Armé de machettes, couteaux, armes de guerres et tout instrument pouvant causer la mort, ils sont désormais prêt à en découdre, à s'étriper.Photos Scènes de guerre à Abidjan

L'entêtement du président de la république de l'hôtel du Golfe et la malignité de Koudou comme son nom l'indique plonge la Côte d'ivoire dans une impasse. 

Les africains devraient prendre leur destin en main et éviter de jouer le jeu de quelque gens qui, sous le couvert de "la communauté internationale" et des paradigmes farfelus profitent et mettent en place des stratagèmes destinés à nous maintenir dans la servitude. Comme l'a chanté Bob MarleyÉmancipez-vous de la mentalité d'esclavage car Personne d'autres que nous-mêmes ne peut libérer nos esprits. N'ayons pas peur pour l'énergie atomique Car personne ne peut arrêter le temps. Combien de temps encore tueront-ils nos prophètes Pendant que nous nous tenons à part et regardons? Certains disent que c'est juste un passage et que Nous devons accomplir la prophétie..."

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelien lea marla
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de aurelienlea.over-blog.com
  • Le blog de aurelienlea.over-blog.com
  • : Espace d'échange et de partage de nouvelles, d'idées, d'expériences et d'informations.
  • Contact

Recherche

Liens