Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 22:29

images-copie-3S'il est un français soucieux du devenir de son pays, s'il est un français patriote, s'il est un fançais prêt à partager, bref s'il est un homme magnanime, un homme d'un grand coeur, un philanthrope comme on en a jamais vu, un homme prêt à patarger, à aider les autres, c'est sans aucun doute Pierre GATTAZ.  l'homme qui veut gagner de l'argent sans payer d'impôts.

Pierre GATTAZ,  président du directoire de l'entreprise Radiall, depuis 1994.

président de la FIEEC - Fédération des Industries Électriques, Électroniques et de Communication de 2007 à 2013.  à la présidence du MEDEF depuis  3 juillet 2013.

 

Ce diplômé de l’École nationale supérieure des télécommunications de Bretagne,  également titulaire d’un « Certificate in Administrative Management », à l'université George Washington, université privée de Washington (on comprend facilement son avarisme) qui a naturellement succédé à son père à la tête de Radiall ne ménage aucun effort depuis qu'il est à la tête du MEDEF pour multiplier les provocations, pour clamer la souffrance des patrons, le martyr des chef d'entreprises.

c'est dans cet élan qu'il vient de faire une nouvelle sortie, reclamant la suppression de l'ISF. " Il y a un moment, il faut dire 'l'ISF c'est dramatique pour le pays, ça détruit de l'emploi, ça détruit de la croissance'. Il faut le supprimer, point" s'est -il fendu ce lundi 17 novembre lors d'une conférence au ministère de l'économie. 

Après avoir obtenu le crédit impôt, les allègements des cotisations patronales, Pierre GATTAZ demande maintenant la suppression de l'ISF, après avoir reclamer celle du smic, des seuils sociaux et bien d'autres encore. il ne manque plus que la suppression des salaires.

"Si on ne le supprime pas, ça ne marchera pas, tout simplement parce que les autres pays en concurrence ne le font pas. Si tout le monde le faisait, à la limite on dirait 'très bien, on est dans la norme"nbt.jpg

comme quoi pour Pierre GATTAZ, la concurrence passe par la ressemblance ou la la photocopie de l'autre. Mais si Pierre GATTAZ avait un peu de bon sens, il comprendrait que les entreprises françaises du secteur de l'industrie sont moins compétitives, non pas parce qu'il y a des impôts à payer, mais parce que ces entreprises ne sont pas innovantes et ne se projettent pas dans le futur. Les dirigeants de ces entreprises pensent plus à s'enrichir dans le dos des français qu'à investir dans le developpement ou penser au futur. entre 2012 et 2013, si l'on regarde les statistiques, on constate d'ailleurs que la fortunes des plus riches en France a progressé d'environ 25% et que plus de la moitié de ces riches ou propriétaires d'entreprise se trouve dans le secteur de l'industrie. ce qui dément alors catégoriquement l'idée qu'essaye de faire circuler Pierre GATTAZ et qui est reprise par tous les journalistes à la solde des prédateurs et assoifés du sang de leur concitoyens.

Avec ses déclarations intempestives et même stupides, le patron du MEDEF defie allègrement oncle Picsou et Montgomerry BURNS, des personnanges qui corient que toute la richesse du monde devrait leur appartenir et que tous les autres devraient être reduits en esclavage.

"En 2014 je n'ai plus aucun concurrent patrimonial en France et j'ai toujours 40 concurrents patrimoniaux allemands qui vont très bien, qui se développent fantastiquement dans le domaine des connecteurs". Cette déclaration vise très certainement à justifier les difficultés de son entreprise Radiall à s'imposer face aux allemenads (siemens....). Pierre GATTAZ choisit là la solution la plus facile et même la solution de la paresse, car si Radiall perd du terrain face à ses conccurrents allemands, japonais ou chinois, il y a des entreprises en France qui gagne du terrain face à d'autres entreprises allemands, c'est le cas notamment de FREE qui s'est positionné recemment  au  rachat  d'une filiale de T.Mobile. LVMH n'est-il pas premier dans sonc secteur? Et l'Oréal alors? Plubicis et bien d'autres? L'ISF qui est un impôt sur les personnes phisyque et non sur les entreprises n'est en aucun cas un frein au developpement d'une entreprise, si oui à un faible pourcentage,  à moins que les caisses de Radiall soient confondues aux poches de son patron. Dans ce cas l'on peut donc dire sans se tromper que monsieur GATTAZ s'est trompé de metier.

Je sais que dès demain, le directeur des échos, le chantre du libéralisme sauvage de BFM Business et d'autres relais de la médocrité vont jouer les pourfendeurs de la politique sociale, les pions  publicitaires de la légendaire et miraculeuse intelligence de monsieur GATTAZ.

Je ne peux que dire qu'une chose à Pierre GATTAZ et ses amis qui se soignent dans les hopitaux publics, qui circulent sur de belles routes, qui profitent de toutes les infrastrures que l'Etat met en place pour le bien être des français.

Si vous ne voulez pas payer l'ISF, ne soyez pas riche, n'ayez pas de fortune, donner votre fortune à monsieur tout le monde et prenez sa place. Devenez des beaufs, des sans abris et autres déshérités sociaux. Vous ne payerez plus l'impôt sur la fortune.

 

nnn.jpg

 

 

 

A côté de lui, oncle Picsou et  Montgomerry BURNS passent des enfants de coeur

Partager cet article

Repost 0
Published by LEA LIONS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de aurelienlea.over-blog.com
  • Le blog de aurelienlea.over-blog.com
  • : Espace d'échange et de partage de nouvelles, d'idées, d'expériences et d'informations.
  • Contact

Recherche

Liens