Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 14:17

Fédération Camerounaise de Football

Décidément, rien n'est jamais assez pour le Cameroun et sa fédération de football. Les gens se sont tellement inscrits dans la logique de népotisme, de clientélisme, de favoritisme, d'ethnocentrisme, de corruption et de recherche effrénée du moindre pécule dans ce pays, qu'ils auraient complètement oublié le sens, le bonheur d'un pays et de son peuple entier. Comment comprendre qu'avec la débâcle et la très honteuse 31eme place sur 32 obtenue à la dernière coupe du monde en Afrique du Sud, les autorités footballistiques camerounaises en soient encore à tergiverser sur le prochain coach, pire encore à se substituer à Jacques Songo'o, intérimaire depuis le départ de Paul Le Guen pour convoquer les joueurs à l'occasion  d'un match amical.

Tout porte donc à croire qu'au Cameroun, on ne retient jamais les leçons, on prend toujours les mêmes et on recommence. Pendant que les pays comme le France ou l'argentine, des pays dits normaux s'attellent à reconstruire leur équipe nationale et par la même le prestige de leur football, le Cameroun continue à détruire le sien. il faut croire que nous n'aimons véritablement pas notre pays.

La Corée du nord quant à elle a choisi une voie plus ridicule, celle d'humilier son sélectionneur publiquement et de le condamner à 14 heurs de travaux forcés par jour. Bien que ridicule et véritablement inhumaine, cela témoigne d'une volonté, même folle, de voir son pays briller.

Nous, nous avons choisi de voir le notre sombrer. Ceci dénote parfaitement de la façon même qu'est dirigé le Cameroun au plus haut niveau. Un grand bazar.

Drôle de pays quand même. Quand ce n'est pas le président de la république qui engage un sélectionneur, c'est son épouse qui essaye d'imposer un entraîneur pris dans un tourbillon familial ou pire encore ce sont les responsables de la fédération qui décident de rayer certains joueurs de liste du sélectionneur par intérim et mettre les leurs. il faut dire qu'il y a encore tellement de choses à mettre dans les têtes de ces gens. Peut-être devrions-nous revenir à une certaine époque que je préfère ne pas citée pour ne pas heurter la sensibilité des pseudos nationaux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelien lea marla
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de aurelienlea.over-blog.com
  • Le blog de aurelienlea.over-blog.com
  • : Espace d'échange et de partage de nouvelles, d'idées, d'expériences et d'informations.
  • Contact

Recherche

Liens