Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 19:28

Une fois de plus, la sinistre unité d'élite de Paul Biya fait parler d'elle. Dimanche dernier, un élément de cette unité appelée BIR (Bataillon d'intervention Rapide) a fait parler de lui en tirant  à bout portant sur un simple camerounais qui a eu la mauvaise idée  ou la malchance de se trouver sur son passage. Comment comprendre donc qu'une unité qui a été crée, à en croire à son géniteur Paul Biya, pour combattre les coupeurs de route au nord et ailleurs se retrouve aujourd'hui à circuler dans la ville armée jusqu'aux dents pour faire des contrôles de véhicules.

Soit le Cameroun est en guerre, mais contre qui? Contre quel  pays? Soit les policiers et gendarmes du Camerounais sont des imbéciles qui touchent des traitements inutilement. Mais je préfère ne pas croire en cette hypothèse car depuis des lustres, ces deux corps existent et ont préservé la sécurité publique.

Dans ce cas, il faut voir en ces manœuvres de Paul Biya une autre manière d'asseoir sa dictature ignoble. Les militaires sont supposés rester dans leur caserne et défendre le pays en cas d'attaque extérieure ou encore en cas de situation périlleuse. Mais jusqu'ici le Cameroun n'est pas en guerre, et la sécurité publique n'est aucunement menacée en ce moment. visiblement Paul Biya et son gouvernement sont complément à la dérive. Car envoyer des militaires d'un corps dit d'élite en route pour massacrer ses propres compatriotes n'est rien d'autre qu'une preuve s'il en fallait encore que le Cameroun tourne définitivement vers une dérive autocratique et dangereuse.

On a cru que,  ce que ces militaires avaient déjà en fin février 2008 suffisait pour dissoudre cette unité qui loin de servir le Cameroun est devenue un nid de bandits, un vivier de brigands qui volent pillent, violent, braquent et commettent les forfaits en tout genre.

J'espère comme tous les camerounais d'ailleurs que cette nouvelle preuve de leur bestialité et de leur brutalité qui décrivent parfaitement le machiavélisme de Paul Biya convaincra ceux qui en doutaient encore de la nécessite de dissoudre cette macabre unité de l'armée et de leur retirer les pleins pouvoirs qui leur ont été attribués.

Il est temps de dire non à ce type et à son pouvoir, à son gouvernement obscur et sans avenir pour notre beau triangle national.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelien lea marla
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de aurelienlea.over-blog.com
  • Le blog de aurelienlea.over-blog.com
  • : Espace d'échange et de partage de nouvelles, d'idées, d'expériences et d'informations.
  • Contact

Recherche

Liens