Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 21:26

sL'information est tombée comme un couperet, surprenants certains camerounais qui voyaient en l'accalmie qui s'était installé autour de Yves Michel Fotso, fils du magnat des affaires Victor Fotso, un signe de la fin de ce feuilleton politico-financier concernant le vice président du groupe Fotso. c'était sans compter sur la perfidie, la malignité ou encore l'espièglerie de celui qui lui même est sujet d'une nouvelle plainte déposée par certains de ses compatriotes et jugée recevable à paris, pour détournement, recels et abus de bien publics. 

En effet, il y a un mois environ, Paul Biya, monarque qui règne sur le Cameroun depuis bientôt trois décennies est sous les charbons ardents. Il est sujet d'une enquête préliminaire par le Parquet de paris, suite à une plainte déposée par le Conseil Camerounais de la Diaspora. Celle-ci venant après moult tentatives de plusieurs autres organisations dont Transparency International ou encore Le C O D E. (Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora) qui jusqu'ici voyaient leurs plaintes rejetées.

Même si l'ouverture d'une procédure judiciaire reste incertaine après cette enquête préliminaire, La recevabilité de la plainte du CCD sonne déjà comme un avertissement pour Paul Biya. Le vice président du CCD Célestin Djamen disait:

" Si une enquête est ouverte en France, cela permettrait de savoir enfin ce que détient M. Biya, qui vit dans le luxe avec sa famille alors que la pauvreté progresse sans cesse au Cameroun"

D'ailleurs, depuis l'annonce de la recevabilité de la plainte, les pions publicitaires de la machine RDPC sont montés au créneau pour dénoncer une "cabale injustifiée" contre le prince de Mvoméka. Le très facétieux ministre de la communication Issa Tchiroma Bakary, anciennement opposant au régime de Paul Biya et qui est devenu son plus fervent défenseur, vient de faire une sortie médiatique dont lui seul a le secret. Égrenant les qualificatifs pour celui dont il ne tarit pas de salamalecs et d'insultes pour ces "sous camerounais. Allant même jusqu'à douter de la maturité des instances judiciaires françaises.

"L’instrumentalisation de la justice française par des aventuriers camerounais en quête de tribune pour se déclarer candidats à la prochaine élection présidentielle" A t- on entendu dire Issa Tchiroma à la CRTV, chaine de radio-télévision acquise à la propagande du régime. Il en a profité aussi pour s'en prendre aux médias français leur reprochant "d'avoir fait chorus à ces accusations farfelues".

Pour essayer de blanchir Paul Biya, le Cabinet Civil  de la présidence aussi a pondu un communiqué laconique:

" Le Cabinet Civil de Monsieur le Président de la République du Cameroun a appris à travers les médias, que le Parquet de Paris aurait ouvert "la semaine dernière" une enquête préliminaire après le dépôt, par une association dénommée Union pour une Diaspora Active d'une plainte contre le Chef de l'Etat S.E Paul Biya soupçonné de s'être constitué un important patrimoine en France par des détournements de fonds publics.

Le Cabinet Civil de monsieur le Président de la République, qui se réserve l'usage des moyens de droit contre les auteurs présumés de cette action, attend les conclusions de ladite enquête.

D'ores et déjà, le Cabinet Civil de Monsieur le Président de la République du Cameroun tient à rassurer l'opinion nationale et internationale que le chef de l'Etat S.E Paul Biya qui a fait de la rigueur et de la moralisation des comportements le socle de sa politique depuis son accession à la magistrature suprême, le 06 Novembre 1982, ne dispose pas de patrimoine en France ou ailleurs.

En conséquence, Monsieur le Président de la République du Cameroun S.E Paul Biya, ne se sent nullement concerné par ces dénonciations."

Signé, Martin BELINGA EBOUTOU.

Après un tel communiqué ponctué de menaces de représailles envers des camerounais qui  s'estiment en droit de savoir où vont leurs impôts et les richesses du pays, démontre le rififi que cette enquête préliminaire a entraîné dans le très calme sillage cleptomane de Paul Biya. Presqu'un cadeau empoisonné offert par le CCD, à celui qui bien que président à la destiné de 20 millions de camerounais a élu domicile en Suisse, pour son 28 ème anniversaire de l'accession à la magistrature suprême. Paul Biya a même personnellement fait le déplacement de Tripoli pour le sommet UE- AFRIQUE, lui qui nous habitué à ne pas assister aux évènements politiques, sociales ou économiques qui ont lieu en Afrique. Était-ce là un voyage pour essayer d'aller amadouer les autorités françaises de mettre fin à cette enquête? L’on peut même se demander avec raison pourquoi c'est seulement maintenant que Paul Biya fait arrêter Yves Michel Fotso, alors que tous ceux qui sont impliqués de près ou de loin dans l'histoire de l'Albatros, l'avion de sinistre mémoire, cimetière des détournements leur sont reprochés croupissent dans à KODENGUI depuis des années. Atangana Mebara... 

Plusieurs observateurs voient en cette arrestation médiatique et cinématographique une tentative de détournement d'attention des camerounais par le pouvoir pour obscurcir l'enquête en cours en l'endroit de Paul Biya. Un saupoudrage certain pour que les camerounais croient en la sincérité de Paul Biya. Mais "on peut tromper une partie du peuple pour toujours, et le peuple tout entier pendant un temps, mais jamais les deux ensembles".

Le muselage dont sont sujets les médias camerounais en ce moment témoigne aussi de l'embarras que suscite cette affaire dans les sérails du pouvoir d'Etoudi. Alors, nous restons attentifs aux résultats de l'enquête Préliminaire ouverte à l'endroit de celui qui est perçu au Cameroun en ce moment dans les milieux populaires comme la pire des catastrophes qu'aurait pu subir le Cameroun. La lame avec laquelle il tranche la tête des gens qui lui ont servi dans le passé et qui un temps soit peu ont eu l'idée de se croire présidentiables pourrait se retourner contre lui.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelien lea marla
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de aurelienlea.over-blog.com
  • Le blog de aurelienlea.over-blog.com
  • : Espace d'échange et de partage de nouvelles, d'idées, d'expériences et d'informations.
  • Contact

Recherche

Liens